Indesiderabilli

Dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la Résistance pilotée par le Ministère de la Défense

 

indesirabili_2

 

Mardi 8 avril l’association « Pour le Souvenir de Rieucros » conviait les Mendois à la projection d’un documentaire italien consacré au camp de Rieucros : Indesiderabili. La réalisatrice Chiara Cremaschi accompagnée de son frère Carlo Cremaschi étaient présents à la projection. Chiara devait au départ construire un travail sur la vie de Baldina De Vittorio et Giulietta Fibbi, deux antifascistes italiennes. Elle décide, en découvrant le camp de Rieucros, de se consacrer à l’histoire de ce lieu. Se pose alors pour elle le problème du documentaire quand il ne reste que peu de traces. Beaucoup de témoignages viennent donc donner chair au film : les deux antifascistes italiennes mais aussi Lenka Reinerova et Pauline Tallens-Péri; la visite du camp ; les objets conservés et montrés par Mechtild Gilzmer. Pour ces derniers Chiara a su tirer partie des dessins de Dora Schaul ou Sylta Busse en animant les personnages représentés. Un soin a aussi été apporté aux images de Mende afin d’éviter tout élément moderne du lieu. Ce qui était frappant c’était de retrouver dans les témoignages la même énergie, la même vitalité que celle que nous connaissons chez Angelita Bettini ou Arlette Baéna : une façon résolument lucide, critique et positive d’envisager le passé. Le film a rempli la salle, soit environ 120 personnes. Cela nous encourage à poursuivre ces actions : nous avons déjà pris des contacts pour un documentaire consacré à Alexander Grothendiek, génial mathématicien, interné au camp à son adolescence. Suite au film, nous avons décidé d’envoyer un courrier à ces deux antifascistes italiennes. Nous essaierons aussi de travailler leur biographie afin de pouvoir les présenter sur le bulletin et peut-être sur le chemin de mémoire.

 

 

ml8avril14 ln25avril14